Pêche de la truite au toc

Le poisson

La truite fario est un poisson de la famille des salmonidés. D’une longueur allant de 25 à 100 cm4 chez l’adulte, elle possède un corps élancé et fusiforme parfaitement adapté à une nage rapide. La truite fario, comme tous les salmonidés, a la particularité de posséder une nageoire adipeuse ; celle-ci est située entre les nageoires dorsale et caudale. Sa tête a un museau pointu et une bouche possédant de petites dents. Elle possède une excellente vision. Les truites sont carnivores. Elles se nourrissent principalement de vers,d’insectes et de larves aquatiques, mais les spécimens les plus imposants chassent également d’autres poissons.

Truite arc en ciel :                                                                                               Truite Fario

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site de la fédération de pêche des Deux-Sèvres : http://www.peche-en-deux-sevres.com/index.php?m=docs

Le principe de la pêche au toc est en première approche simple : on présente un appât naturel, un ver ou une larve d’insecte en le laissant dériver dans la veine d’eau du courant de la rivière. Mais, nous y reviendrons. Commençons par le matériel.

La canne :

Elle doit être adaptée à la typologie de la rivière : Elle devra être longue dans le cas de pêche en rivière ouverte (5 à 6 mètres), mais devra être courte pour la pêche en ruisseau (3 mètres), afin de ne pas être gêné par les branches. L’idéal, et c’est mon choix, est d’utiliser une canne télé-réglables qui permettra de s’adapter aux différentes conditions rencontrées en action de pêche. Il existe de nombreux modèles à partir de 50€. Certains préfèreront les cannes à fil intérieur qui seront très utiles pour éviter de coincer son fil dans les branches à chaque fois qu’on pêche dans les postes encombrés. Il existe des modèles à partir de 100€. Attention à ne pas perdre l’aiguille qui permet de rentrer le fil dans la canne.

20170318_091121

Pour débuter, toute canne type anglaise ou carnassier au posé (modèle léger) peut convenir.

Le moulinet :

Il ne sert que de réserve de fil. De plus, le contrôle de la ligne se fait uniquement à la main. Même s’il existe des moulinets spécial toc, il est inutile d’investir spécifiquement. N’importe quel moulinet léger convient parfaitement.

La ligne :

Elle doit être composée d’un nylon fluorescent de 16 à 18/100ème , pour mieux suivre son évolution dans le courant. Il est possible de monter directement l’hameçon sur le corps de ligne mais j’utilise un bas de ligne en fluorocarbone de 12 à 16/100ème.

Les hameçons :

Ils sont à adapter à l’appât. On utilisera un hameçon numéro 4 à 8 pour un ver et un numéro 10 ou 12 pour une teigne.

20170319_181412

Le montage et les appâts :

Le montage est simple : installer un indicateur type rigoletto sur le corps de ligne pour améliorer la visibilité, monter le bas de ligne.

Il faut ensuite mettre en place la plombée et c’est la difficulté : L’appât doit dériver naturellement. Si on leste trop la ligne, la ligne va s’accrocher sur le fond. Si la plombée est trop faible, l’appât va dériver en surface. La plombée doit être adaptée au courant qui varie à quelques mètres de distance. La solution est de répartir des petits plombs comme pour la pêche au coup mais de monter les plombs mobiles sur la ligne.

Astuce pour rendre le plomb mobile sur la ligne : Serrer le plomb une première fois normalement pour fermer l’encoche du plomb sur le fil, tourner le plomb de 90° et serrer à nouveau donc sur le fente en fait. Le plomb glissera ainsi facilement sur le fil et pourra être déplacé sur le fil sans l’abimer.

On commence à une distance de 10 cm de l’hameçon par mettre un plomb n°8, plus en remontant, et en rapprochant petit à petit les autres plombs, un plomb n°7, puis n°6, un n°5, un n°4 et enfin, un autre n°4 ou n°3.

Lorsque le courant est faible, il faut espacer la plombée. Si le courant est plus fort, on regroupe les plombs, ce qui fait descendre l’appât.

L’objectif est que l’esche court près du fond dans le courant.

Une astuce pour limiter les accrochages : Ne pas faire ressortir l’hameçon de l’appât.

20170318_091152

L’action de pêche :

La première règle est la discrétion. Les truites ont une excellente vue ! La deuxième règle est de lire les veines d’eau et de faire évoluer son appât le plus près possible du fond à proximité du courant principal en prospectant tous les abris naturels (arbres, pierres, chutes, contre-courants …). La canne est tenue dans une main et le fil est dans l’autre pour garder le contrôle de l’appât. Il faut progresser le long de la berge en explorant tous les postes vers l’amont surtout pour éviter d’être repéré.

20170319_174639

En période de nourrissage, les truites vont se positionner soit dans le courant principal cachées derrière un obstacle, soit à droite ou à gauche de la veine principale le nez face au courant. Dès qu’une nourriture va se présenter, elles de déplacent légèrement dans le courant pour saisir la proie, se laisser entrainer par le courant et revenir se mettre en place. Le reste du temps, elles vont se plaquer en bordure de rivière.

Les touches peuvent être ressenties par le toc caractéristique, un arrêt du fil, le rigoletto peut plonger ou changer de direction. Le ferrage doit être alors rapide pour éviter que la truite n’avale trop l’appât. Un léger coup de poignet suffit. De la berge, on lance en principe 3/4 amont, et on guide la dérive, jusqu’à 3/4 aval. Il est aussi intéressant, muni de waders de pêcher en étant dans l’eau, et en remontant la rivière. Dans ce cas, les lancers peuvent se faire devant soi, et sur les côtés.

Réglementation :

La taille limite est de 25cm. Le nombre de prise est limité à six poissons dont au plus deux truites fario. Vérifiez l’évolution de la législation sur le site des fédérations. Pour les Deux-Sèvres : http://www.peche-en-deux-sevres.com/

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s